mardi 18 mars 2014

Into the Still Blue by Veronica Rossi

Into the Still Blue (Under the Never Sky, #3)
Titre :  Into the Still Blue
Auteur : Veronica Rossi
Éditeur: ATOM
389 pages
Their love and their leadership have been tested. Now it's time for Perry and Aria to unite the Dwellers and the Outsiders in one last desperate attempt to bring balance to their world.

The race to the Still Blue has reached a stalemate. Aria and Perry are determined to find this last safe-haven from the Aether storms before Sable and Hess do-and they are just as determined to stay together.

Meanwhile, time is running out to rescue Cinder, who was abducted by Hess and Sable for his unique abilities. And when Roar returns to camp, he is so furious with Perry that he won't even look at him, and Perry begins to feel like they have already lost.

Out of options, Perry and Aria assemble a team to mount an impossible rescue mission - because Cinder isn't just the key to unlocking the Still Blue and their only hope for survival, he's also their friend. And in a dying world, the bonds between people are what matter most.


Ce livre est le 3ème tome et dernier tome d'une saga la chronique peut contenir des spoilers

Never Sky est une saga que j'ai toujours beaucoup aimée, mais bizarrement quand j'ai reçu le tome 3 dès sa sortie, j'ai patienté, je voulais sauver ce dernier tome pour un peu plus tard et je peux vous dire que j'ai beaucoup aimé.

On retrouve Aria et Perry quelques jours après les évènements du tome 2 et si vous ne vous en souvenez pas, les dômes se sont écroulés et la tribu de Perry a recueilli un certain nombre de ses habitants dont Soren qui est la grande révélation de ce livre. Je dois dire que j'aime toujours autant les personnages de cette saga et particulièrement Aria, c'est l'une des rares à ne pas m'énerver, elle prend de bonnes décisions tout au long du livre que ce soit dans son histoire avec Perry ou avec les rescapés du dôme, elle se positionne en leader et c'est bien. Perry est aussi toujours plaisant, mais je lui ai préféré Roar qui réussit toujours à me faire sourire peu importe la situation.

Quant à l'intrigue, c'est un dernier tome et on a toujours un peu peur, est-ce que la conclusion va être bien ? Le rythme va-t-il s'essouffler ? Et ici pas de déception pour ma part, on démarre tout doucement puis la tension monte jusqu'au final avant d'avoir une dernière surprise. Et pour le final, je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à quelque chose comme ça et du coup je suis ravie ^^. De plus l'auteure donne la part belle à de nouveaux personnages ce qui nous permet de découvrir un peu plus les habitants des dômes et leurs réactions face à la vie extérieure m'ont par moment faite sourire et d'autres fois bien énervée.

Bref, un dernier plutôt réussi qui reste dans la lignée de ce que l'auteur a installée dans les 2 premiers tomes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire