jeudi 19 juillet 2018

La fille d'encre et d'étoiles by Kiran Millwood Hargrave

La fille d'encre et d'étoiles
Titre :  La fille d'encre et d'étoiles
Auteur : Kiran Millwood Hargrave 
Éditeur: Michel Lafon
255 pages 
------------------------------------------------------ 
Alors qu'il est interdit de quitter l'île de Joya, Isabella rêve des contrées lointaines que son père a un jour visitées et cartographiées. Quand sa meilleure amie disparaît, Isabella est résolue à faire partie de l’équipe de recherches. Guidée par une carte ancienne appartenant à sa famille depuis des générations, et par sa connaissance des étoiles, Isabella prend part à l'expédition et navigue dans les dangereux Territoires Oubliés. Mais sous leurs pas, un mythe féroce s'agite dans son sommeil...

Un voyage envoûtant. Un ennemi ancestral. Une amitié indestructible.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Le résumé de ce livre me tentait énormément et les avis plutôt positifs m'ont convaincu de le lire.

L'univers de ce livre joue sur la fantasy. On est sur une île coupée du monde et divisée en deux. C'est lors de l'arrivée du gouverneur que cette scission a eu lieu tout comme la disparition de nombreuses espèces animal qui ont pris la fuite et sont mortes plutôt que de rester sur l'île. Sur une partie, on a une vie plutôt normal avec des villages, de l'autre côté, c'est le grand mystère. Et lorsqu'une créature commence à attaquer les humains, l'origine de cette dernière doit être trouvée et c'est là qu'arrive le folklore. C'est un univers très simple, mais qui fonctionne très bien. L'auteur a su incorporer juste ce qu'il faut de magie pour rendre le récit intéressant.

On va suivre Isabella, c'est une jeune fille qui a l'inverse de tout le monde ne rejette pas la fille du gouverneur. Elle a une assez grande ouverture d'esprit et une grande curiosité. Je l'ai également trouvé très courageuse, car elle ne va pas hésiter à partir à l'aventure pour sauver son amie. J'ai trouvé que c'était une héroïne qui pouvait servir de modèle pour les jeunes filles, car elle a de nombreuses qualités, et même si elle se montre parfois un peu trop têtue, j'ai aimé son personnage.

L'intrigue du livre est bien menée, le roman est certes court (230 pages) mais il se suffit à lui-même, même si un peu plus de profondeur dans l'univers n'aurait pas fait de mal, j'ai trouvé l'histoire solide. Alors oui je suis habituée a des livres plus longs et plus développé en fantasy, mais de temps en temps un oneshot simple et efficace ça fait du bien. Pour conclure ce roman est vraiment pas mal avec une histoire solide que je conseille a tous ceux qui débute dans le genre.

mardi 17 juillet 2018

La planète des sept dormants by Gaël Aymon

La planète des sept dormants
Titre : La planète des sept dormants
Auteur : Gaël Aymon
Éditeur : Nathan 
272 pages 
------------------------------------------------------ 
Un vaisseau naufragé, une planète inconnue, un peuple hostile : c'est le choc de deux civilisations !

Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu’ils découvrent les ruines d’une civilisation disparue, cela ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L’équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l'état du vaisseau ?

La rencontre soudaine d'un peuple d'humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes…
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Le travail sur le livre objet est juste magnifique et je dois avouer que c'est ce qui m'a motivée a le sortir vite de ma PAL.

On est clairement dans un roman de science-fiction puisqu'un équipage arrive sur une toute nouvelle planète. Cette dernière est loin d'être déserte puisque des humains y habitent et on va vite se rendre compte qu'il s'agit de la Terre. Ce qui est assez drôle, c'est que cet équipage est clairement humain et que l'origine de la conquête de l'espace a complètement été oublié par leur peuple. Mais ce qui est intéressant, c'est l'état de la Terre aujourd'hui, des contrées arides, peu de végétations des mers complètement disparues, bref les conséquences du réchauffement climatique. Et ce qui est intelligemment fait. C'est que cette Terre qui nous ait si précieuse n'est pas de suite identifiable en vue des descriptions du livre.

Pour les personnages, je dois avouer que c'est pour moi le bémol du livre. Je ne leur ai pas trouvé d'attrait très fort et je ne me suis attachée à aucun. Et cela peu importe qu'ils viennent de l'espace ou de notre planète. Je pense que le livre est trop court (moins de 300 pages) pour nous laisser vraiment le temps de les connaître.

Ce que je retiens du livre, c'est le côté fable écologie mélangée à la SF qui est très bien apportée. Le livre est très facile d'accès et se lit assez facilement. Le format court fait qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer, mais cela peut aussi représenter sa faiblesse en vue d'un certain manque de développement notamment sur les personnages. Au final, ce livre est parfait pour une première excursion dans le genre, mais les fans hardcores ne s'y retrouveront pas.

lundi 16 juillet 2018

C'est lundi que lisez-vous ?

J'ai découvert ce rendez-vous sur le blog de Marinette. Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.

On répond chaque lundi à trois petites questions :

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
 3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière j'ai lu:
Eden Conquered (Dividing Eden, #2)A Spark of White Fire (The Celestial Trilogy #1)Stony Bay Beach – Sam & Jase 

En ce moment je lis :
The Traitor's Ruin (The Traitor's Cirle, #2) 

Puis je lirai :
Ignite the StarsInterfeel

dimanche 15 juillet 2018

In my mailbox (138)

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçut chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. En France le principe est repris par Lire ou Mourir et c'est sur son blog que tous les liens sont regroupés.


samedi 14 juillet 2018

The Surface Breaks by Louise O'Neill

The Surface Breaks
Titre : The Surface Breaks
Auteur : Louise O'Neill 
Éditeur : Scholastic
320 pages 
------------------------------------------------------ 
Deep beneath the sea, off the cold Irish coast, Gaia is a young mermaid who dreams of freedom from her controlling father. On her first swim to the surface, she is drawn towards a human boy. She longs to join his carefree world, but how much will she have to sacrifice? What will it take for the little mermaid to find her voice? Hans Christian Andersen's original fairy tale is reimagined through a searing feminist lens, with the stunning, scalpel-sharp writing and world building that has won Louise her legions of devoted fans. A book with the darkest of undercurrents, full of rage and rallying cries: storytelling at its most spellbinding.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
J'ai adoré les deux premiers roman de Louise O'Neill et après une déception avec Almost Love j'avais hâte de voir ce que valait ce livre.

The surface break est une réécriture de la petite sirène façon féministe. Ce côté féministe se traduit par la condition des sirènes femelles. Elles doivent être belles, silencieuses, et complaisantes. Leurs avis n'ont aucune valeur et mis a part être des trophées, leur rôle est restreint. J'ai trouvé intéressante, la façon dont l'auteure a travers de petits détails réussissait à faire passer son message, une remarque, une norme sociale, car ces dernières ressemblaient à ce qu'on pouvait retrouver dans notre société, l'écho a notre monde était réussi.

L'héroïne Gaia est encore une héroïne qu'on aime détester. Elle est tellement naïve qu'on a envie de la secouer de plus, elle a un côté trop belle, trop gentille. Cependant, elle a une évolution plutôt intéressante qui permet de donner à nouveau un message féministe. Mais son coup de foudre pour l'humain beau gosse et riche était super énervant, en fait l'amour rend aveugle prends vraiment son sens dans ce livre.

Globalement, c'est une réécriture du conte d'Andersen assez fidèle et les fans de ce dernier vont se retrouver dans ce roman. Le message féministe apporte une touche intéressante, mais ce que je trouve dommage, c'est que l'auteure ne réinvente pas plus le conte, il manque une touche d'originalité qui est ce que j'aime dans les réécritures. Après, ce roman reste un roman coup de poing qui dénonce les injustices que le sexe féminin subit de manière récurrente. Donc si vous voulez un livre féministe et de fantasy ce livre va vous plaire.