samedi 22 septembre 2018

Orphelins 88 by Sarah Cohen-Scali

Orphelins 88
Titre : Orphelins 88
Auteur : Sarah Cohen-Scali
Éditeur : Collection R
432 pages 
------------------------------------------------------ 
Munich, juillet 1945.
Un garçon erre parmi les décombres...

Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D'où vient-il ? Il n'en sait rien. Il a oublié jusqu'à son nom. Les Alliés le baptisent " Josh " et l'envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l'aider à lever le voile de son amnésie.
Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants.
Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d'un espoir farouche et d'une intense rage de vivre.
Un roman saisissant qui éclaire un pan méconnu de l'après- Seconde Guerre mondiale et les drames liés au programme eugéniste des nazis, le Lebensborn.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Malgré l'énorme succès de Max, je n'ai jamais rien lu de Sarah Cohen-Scali, mais maintenant, j'ai envie de lire d'autres romans d'elle. 

La Seconde Guerre mondiale est, soyons honnêtes, un sujet toujours compliqué à traiter. Les horreurs qui se sont produites sont toujours glaçantes et semblent fascinées. Ce que j'aime ici, c'est que l'auteure se pose la question de "que se passe-t-il après ?" Et surtout qu'arrive-t-il aux milliers d'orphelins. On va suivre Josh un garçon de douze ans qui a vu le régime hitlérien s'effondrer. Il est blond, aux yeux bleus et il est persuadé d'être allemand. Mais voilà sa vie est un mensonge puisqu'il fait partie du programme Lebensborn.  

Vous ne savez pas ce que c'est, et bien moi non plus en démarrant ma lecture. Le programme Lebensborn est un programme qui volait des enfants de pays conquis qui présentaient des signes physiques aryens, ils étaient ensuite envoyés dans des écoles pour leur apprendre la doctrine allemande avant d'être adopté par des familles allemandes. Suite à la découverte de ce programme par les Alliés, il a fallu reconstituer les familles, mais surtout réapprendre aux enfants leurs langues natales et cultures. C'est un livre qui parle avec réalisme de ce sujet, on sent que l'auteure a fait une tonne de recherches et au fil de l'histoire de Josh, de son passé et des souffrances, on ne peut pas rester indifférent. C'est un sujet peu connu, mais tellement important et l'histoire de Josh est extrêmement touchante surtout que l'auteure n'enjolivent rien de la souffrance de ses personnages. 

À titre personnel, je trouve que le livre dans sa globalité souffre de quelques longueurs, mais cela va de paire avec la difficulté à reconstituer la vérité. Ce n'est pas un livre qui va jouer sur l'action, mais il est là pour nous éduquer et nous faire apprendre. Je vous conseille donc la lecture de ce roman qui traite de manière éducative un pan de la guerre qu'on ne voit que trop peu, c'est un livre qu'il faut lire pour sa culture personnelle et pour grandir un peu avec lui peu importe son âge.

jeudi 20 septembre 2018

Jinxed by Amy McCulloch

Jinxed
Titre : Jinxed
Auteur : Amy McCulloch
Éditeur : Simon & Schuster
323 pages 
------------------------------------------------------ 
Lacey Chu has big dreams of becoming a companioneer for MONCHA, the largest tech firm in North America and the company behind the  "baku" - a customisable smart pet that functions as a phone but makes the perfect companion too. When Lacey finds out she hasn't been accepted into Profectus - the elite academy for cutting edge tech - it seems her dreams are over. Worst of all, rather than getting to choose one of the advanced bakus, she’s stuck with a rubbish insect one.

Then, one night, Lacey comes across the remains of an advanced baku. Once it might’ve been in the shape of a cat but it’s now mangled and broken, no sign of electronic life behind its eyes. Days of work later and the baku opens its eyes. Lacey calls him Jinx – and Jinx opens up a world for her that she never even knew existed, including entry to the hallowed halls of Profecus. Slowly but surely, Jinx becomes more than just a baku to Lacey – he becomes her perfect companion. But what is Jinx, really? His abilities far surpass anything written into his code or built into his motherboard. He seems to be more than just a robotic pet. He seems ... real.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
J'ai adoré la série précédente de cette auteure et j'ai profité du YALC pour acheter ce livre, mais également le faire et je ne regrette pas mon achat. 

Imaginez un monde où dès l'âge de 16 ans vous achetez un animal de compagnie robotique qui sert de téléphone, d'enceinte ... qui connaît vos goûts par cœur et qui s'adapte à votre personnalité. Ce nouveau compagnon devient votre meilleur ami et va vivre avec vous toute votre vie. Mais qui dit animal robotique dit entreprises, concurrence et abus, car ce livre se classe certes dans la science-fiction contemporaine, mais il y dénonce des pratiques, je pense très actuelles, après tout, on a tous entendu parlé de concurrence déloyale et d’espionnage industriel. C'est donc un univers qui ne va pas vous déstabiliser vu sa ressemblance au notre, mais c'est ce qui fait sa force pour faire passer son message. 

Lacey est une tête en ingénierie, et elle ne s’attend pas à trouver la perle rare en ramassant un robot cassé de partout. Elle le répare d'ailleurs avec grand succès. J'adore le genre d'héroïne un peu geek. On le sait dans notre société les femmes dans la science sont peu nombreuses et mal représentées, j'adore quand en YA, l'auteure décide de montrer que c'est possible d'être ado et une tête en math ou en science. Lacey c'est aussi une fille qui a grandit sans père, elle a peu d'amis, mais elle serait prêt à tout pour les aider, c'est une jeune fille qui a de grands rêves et qui va agir pour les atteindre, j'aime l'exemple qu'elle montre, c'est un super personnage. 

Pour l'intrigue, le livre mélange les genres, on va d'ailleurs être dans une intrigue liée à l'école avec des équipes qui s'affrontent dans la première partie puis le roman va se tourner vers le thriller et les enjeux vont vite monter. Le livre se lit tout seul, j'ai dû mettre moins de deux jours à le lire, le style de l'auteure est très fluide et on s’immerge rapidement dans l'histoire. C'est fun, rapide et c'est une lecture qui va vous vider la tête. Après sa construction reste assez simple, mais j'ai aimé ce que l'auteure a fait avec ses personnages et le message autour de la sur-connectivité. Un très bon roman en soi.

mardi 18 septembre 2018

Nevermoor - tome 01 : Les défis de Morrigane Crow by Jessica Townsend

Nevermoor - tome 01 : Les défis de Morrigane Crow
Titre : Nevermoor - tome 01 : Les défis de Morrigane Crow
Auteur : Jessica Townsend
Éditeur : Pocket Jeunesse
480 pages 
------------------------------------------------------ 
Morrigane Crow est née le jour du Merveillon, ce qui signifie deux choses :
1. Elle est maudite
2. Elle est vouée à mourir à minuit le jour de ses onze ans.
Alors que la fin de sa vie est proche, Morrigane ne meurt pas. Contre toute attente, elle est sauvée in-extremis par un homme étrange qui l'emmène dans le royaume magique de Nevermoor. Mais là-bas, un défi de taille l'attend : intégrer la plus prestigieuse organisation de la ville, la mystérieuse Société Wundrous. Pour cela elle va devoir affronter des concurrents redoutables, tous dotés d'un talent particulier et extraordinaire, ce qui ne semble pas être le cas de Morrigane...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Gros succès critique aux USA, j'avais hâte de découvrir ce livre et je suis ravie de voir qu'il arrive prochainement en France chez PKJ. 

Morrigane a une vie compliquée, elle est née le jour du Merveillon, elle est donc maudite et cela sert d'excuse à son entourage, mais aussi à tous les habitants de sa ville pour dire qu'elle est responsable dès que quelque chose ne va pas. Autant vous dire que si vous tombez dans la rue et que vous avez croisé Morrigane et bien, c'est elle la responsable. La vie de Morrigane est donc solitaire et difficile. C'est une enfant que j'ai beaucoup apprécié, elle sait parfaitement que ses jours sont comptés et malheureusement pour elle, elle ne peut pas profiter de sa vie. Les liens avec sa famille sont difficiles et il y a une scène qui m'a énormément touchée. C'est, je trouve une chouette héroïne jeunesse qui est forte mine de rien. 

Le monde de Nevermoor où va fuir Moorigane est un monde loufoque, mais tellement merveilleux, je pense que tous les fans des middlegrade un peu classique vont retrouver bon nombre de références à d'autres livres notamment Alice aux pays des merveilles pour ne citer que lui. C'est un monde qui en plus d'avoir de la magie possède tout de même une structure avec un gouvernement, une société d'élite, des hôtels ... C'est un peu notre monde, mais en plus sympa et coloré et j'ai adoré me plonger dedans, surtout que pour moi, il possède encore beaucoup de potentiel. 

Pour ce qui de l'intrigue, j'ai passé un très bon moment de lecture, il y a de l'action de manière assez constante et mise à part peut être 2 - 3 chapitres qui m'ont semblé un peu surplus, j'ai vite embarqué dans l’histoire. Si vous lisez souvent du middlegrade vous allez retrouver les codes du genre, mais c'est tellement bien fait que ça n'a rien de déplaisant. C'est donc un beau premier tome que nous livre l'auteure et je suis très très curieuse de voir ce qu'elle va faire avec son monde.

lundi 17 septembre 2018

C'est lundi que lisez-vous ?


J'ai découvert ce rendez-vous sur le blog de Marinette. Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.

On répond chaque lundi à trois petites questions :

 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
 2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
 3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière j'ai lu:
These Rebel Waves (Stream Raiders, #1)Light YearsL'insaisissable logique de ma vie 

En ce moment je lis :
Mirage (Mirage, #1) 

Puis je lirai :
The Darkest Star (Origin, #1)Initiée (Lune pourpre, #1)  

Et je vous laisse avec mon dernier update lecture :

samedi 15 septembre 2018

Les Masques d'Azr'Khila by Charlotte Bousquet

Les Masques d'Azr'Khila (Shâhra, #1)
Titre : Les Masques d'Azr'Khila
Auteur : Charlotte Bousquet
Éditeur : Mnémos 
340 pages 
------------------------------------------------------ 
Djiane, héritière d’un art mortel et secret, est donnée contre son gré à un seigneur tyrannique. Arkhane, apprentie chamane, est privée en une nuit de son identité et de ses dons. Abandonnée dans un reg aride, elle ne doit sa survie qu’à la protection d’un étrange vautour. Seule rescapée de l’attaque d’une gigantesque créature des sables, Tiyyi, une jeune esclave tente d’échapper à la fournaise de Tessûa. Recueillie par des nomades, elle découvre peu à peu ses pouvoirs.
Et dans l’ombre, un immortel en quête d’humanité, un djinn prisonnier d’un corps vieillissant, prêt à tout pour devenir un dieu…

Dans ce monde désertique, peuplé de mages et de pillards, de conteurs, de guerriers et de djinns, Charlotte Bousquet nous conte le destin passionnant et mouvementé de trois femmes marquées du sceau d’Azr’Khila, déesse de la vie et de la mort.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 
Je voulais découvrir Charlotte Bousquet depuis longtemps et ce livre semblait parfait malheureusement, j'en ressors déçue.

On a un univers au folklore africain avec des inspirations aussi bien maghrébines qu'Afrique centrale. L'univers possède beaucoup de magie avec des Djinns, mais aussi des humains qui voient l'avenir, ou encore des chamans. À mes yeux, c'est un livre qui a un univers avec énormément de potentiel et beaucoup d'histoire, c'est sans doute le point que j'ai le plus apprécié cependant il y a un procédé que je n'ai pas aimé. L'auteure joue beaucoup sur les mythes et elle a écrit au fil des ans plusieurs nouvelles qui ont été publiées dans plusieurs recueils et à chaque mythe évoqué, on avait une note de page qui nous renvoyait au recueil. Personnellement ça faisait auto promo et si je lis un livre avec un univers riche, je veux le découvrir dans le livre pas à travers 5 autres romans.

Le roman suit l'histoire de 4 femmes qui sont liées a un homme Malek. Malek est à la recherche de l'immortalité et l'une des femmes voient que sa chute est liée aux 3 autres femmes. Je ne vais pas mentir je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, il y a pourtant un beau panel de personnalités et d'évolutions, mais je n'ai pas réussi à faire un lien avec elles et du coup l'histoire ne m'a pas touché.

Ce qui m'a le plus gêné dans l'histoire, c'est le manque d'action de l'intrigue. Le livre reste pour moi une grande introduction, on avance petit à petit, les histoires de nos personnages se connectent au fur à mesure, mais je n'ai pas eu de frissons durant ma lecture. J'aime bien quand ça dépote surtout en fantasy et je n'ai pas eu ça. Je suis donc plutôt déçue, n'ayant entendu que des bonnes choses autour de cette auteure, j'aurais voulu aimer ce livre, mais je me suis plutôt ennuyée.